29 août 2009 6 29 /08 /août /2009 06:53




écrit fait le 28 MAI 2008


La gentillesse d'un jeune tchiotbiloute

Ma permis de faire ce tableau

 Du moulin à eau de Maresches

Sur son site j'ai trouvé de superbes photos

Sur cette région du nord que je ne connais pas

Ces paysages  sont merveilleux

Et ses photos me donnent envie de les peindre

Je suis fille du sud,

Mais aussi fille du nord, du sud-ouest et de l'est

Car tous ces coins de France m'interpellent

Je voudrais me promener dans tous ces jardins pleins de fleurs

Ces prairies vertes de ces belles herbes tendres

Ou paissent nos troupeaux

Le long de ces chemins qui mènent vers le bonheur

De découvrir à chaque fois un paysage nouveau

M'arrêter à l'ombre de nos églises

Dire bonjour à Percantoche et à Abbounette et didier

Reprendre la route vers ses vallons

Que l'on nomme alsaces

Descendre ses coteaux remplis de vignes

Et voir ses mines ou transpiraient tous ses hommes

 Faire un tour sur la Moselle

La cote d'or et ses montagnes pas très loin

Longer cette route des vins

Qu'on appelle côte du Rhône

M'arrêter à Lyon pour écouter Mounette

Et dire bonjour à Monelle

Descendre sur la cote où m'attend ma famille

Passer par toutes les villes de la méditerranée

Ou j'ai tant de souvenirs et tant d'amies

Lily, Edith, valérioute, Jacky, joailes et martine

Et la corse que j'aimerais bien découvrir

Passer de l'autre côté vers l'atlantique

Ou j'ai vu des paysages splendides

Faire un coucou a Barbouilly

Et voir sa peinture de plus près

Arrêter ma course quelques jours à Marmande

Remonter plus haut pour atteindre, non pas l'Amérique,

Mais cette belle Bretagne si bien chantée par Woogy

Et mounette qui l'a si souvent visité

Ensuite, revoir saint Malo et ses alentours

Revoir cette Normandie que j'aime tant

Et où j'ai des souvenirs d'adolescente

Pour finir un petit tour vers la Loire

Ces magnifiques village ou il fait bon vivre

Bonjour à Peoplehart et Peyo

Je reprendrais plus tard ma route vers des contrées

Que je n'ai pas eu le temps de vous citer

Mais le temps coure

Je n'aurais jamais assez de vie, pour tout voir et tout découvrir

Bisous  à vous qui me faites tous voyagés par la pensée

je n'oublie pas paris et ses alentours et sa campagne

avec, ma Kiki, Isamoon

Flolipo, Didoun, AtcYvette

 Mangercestfou, Undessinjour et Lillibrindille



Repost 0
Published by peintrefiguratif - dans acrylique paysage
commenter cet article
27 août 2009 4 27 /08 /août /2009 05:41



La forêt figée

 

Forêt d'arbres morts, figés

Comme des sentinelles éternelles.

Ils tendent leurs bras tels des squelettes

Arbres dénudés au bras tortueux

Un cours d'eau la traverse

Eau calme De couleur foncée

 Qui ne laisse aucun souffle de vie

Elle c'est refermée sur les animaux

Étouffante et stagnante

Les arbres mêmes l'ignorent,

Ne se penchent pas sur elle

Ils se dressent essayant de s'éloigner

Vers le ciel pour que l'angoisse

Ne les atteigne pas

Forêt sombre et pleine d'ombre

Des couleurs irréelles la traversent

Enveloppent les arbres

Pas âme qui vit

Forêt du désespoir

Terre labourée par la guerre

Fini le son du canon

Ne reste qu'une terre morte

 

 

peintrefiguratif

 

Repost 0
Published by peintrefiguratif - dans abstrait
commenter cet article
25 août 2009 2 25 /08 /août /2009 06:45

 



Le petit chemin

 

 

Je vous présente le petit chemin de flolipo

Inondé de soleil sur une partie

L'autre à l'ombre de ce mur

En pierre grise du pays,

Il est très resserré on y passe,

Mais pas plus de deux personnes à la fois

Très calme ce petit coin de paradis

Est fait pour les insectes et les oiseaux

Qui ne sont pas dérangés.

Derrière ces murs se cachent

Sûrement de beau jardin

Et des maisons à l'abri des regards.

Le jour il est un peu fréquenté

Au bout on entend le bruit de la ville

 des voitures qui passent sans s'arrêter,

Les conducteurs ne tournent même pas la tête

Pour jeter un regard étonné

Sur ce petit coin de campagne.

Le soir venu il devient

Un endroit sombre, éclairé

Juste par les fenêtres des maisons

Que l'on voit au bout du chemin

Nul ne s'engage sauf peut-être

Des amoureux en quêtent

D'endroit sombre où ils pourront

A l'abri des regards, se voler des baisers

 

 

peintrefiguratif

Repost 0
Published by peintrefiguratif - dans acrylique paysage
commenter cet article
24 août 2009 1 24 /08 /août /2009 05:42


L'escalier

 

Promenade dans ce jardin secret

Nos pas nous ont conduits le long de ce plan d'eau

Ils nous ont menés vers cet escalier

Dont les marches usées on vu passées

Bien des pieds de belles et gentes dames

Des bottes de chevalier ont marqué

Et creuser les pierres marquées à jamais

Les pieds plus légers du à notre modernité

Ont aussi posé leurs empruntes

Dans ces sillons tout tracés

Des amoureux ont dû s'avouer

Leur amour dans l'ombrage

 De ses grands arbres

Où va cet escalier

Vers quelle destination

Vers quelle vie

 

Repost 0
Published by peintrefiguratif - dans acrylique paysage
commenter cet article
18 août 2009 2 18 /08 /août /2009 07:01





La fille du cabaret

 

 

Assise à califourchon sur la chaise

Elle est prête à affronter son public

Son corps ondule au son de la musique

Ses longues jambes s'allongent

Nous montrant de beaux galbes

Le rythme l'emporte

Elle enjambe la chaise

Se dresse du haut de ses hauts talons

Elle fait quelques pas de danse

Sur la scène, attrape le siège

Et reviens s'asseoir dessus

Ses bras entourent le dossier

La tête en arrière, elle rejette

Ses longs cheveux qui viennent

En cascade, caresser son dos.

La plainte de l'accordéon

Fait entendre des pleurs

Sa main remonte le long de son corps

Et vient se placer sur ses yeux

Comme pour cacher aux spectateurs

Son regard de braise

Qui pourrait tous les enflammer .

Les dernières notes s'égrènent,

 Elle, Immobile attend

La fin de la chanson

Les applaudissements crépitent.

Gracieuse, elle se lève

Salut et à reculons sort

Le rideau se baisse

Et la belle disparaît

 

 

peintrefiguratif

Repost 0
Published by peintrefiguratif - dans nu artistique aquarelle
commenter cet article
17 août 2009 1 17 /08 /août /2009 07:00




seule dans les draps froissés

 

Te voilà seule sur ce lit au drap froissé

Tu te demandes pourquoi il n'est pas venu

Tu avais parsemé le lit de pétales de roses

Délicate au parfum capiteux

Mis tes chaussures à talon

Qui te font de si belles jambes

Ton corps doré à souhait, brillait

Sous la lumière de cette lampe tamisée

Et tes seins aux globes parfaits

Attendaient sa venue et ses mains si chaudes

Tu frissonnes de froid et de tristesse

Et personne pour te réchauffer

Tu attrapes une écharpe soyeuse posée là

Pour cacher un endroit intime

Nul ne te verra dans ta nudité

Il a eu peur, peur de tomber

Dans le piège de ta beauté,

Une larme glisse sur ta joue veloutée

Et tombe telle une perle nacrée

Et vient se perdre dans les plis des draps

 

 

peintrefiguratif

Repost 0
Published by peintrefiguratif - dans nu artistique aquarelle
commenter cet article
16 août 2009 7 16 /08 /août /2009 16:48




Fille des nuages et des contrées lointaines

 

La tête dans les nuages  nimbée de mystère

La lumière de la lune donne de beaux reflets

Sur sa peau et ses seins qui sont une invite

Le creux de ses reins, le vallon secret

De cette beauté vous mènent

Vers des contrées lointaines,

Vers ce pays de rêve qui vous fait fantasmer

La barque du désir doucement glisse

L'eau calme en cette heure de la nuit

Caresse cette attirante sirène

Quelle est cette quête qu'elle mène

Celle de l'amour, fait de tentation

La fièvre monte la passion aussi

Le jour qui pointe va la faire disparaître

Adieu déesse de la nuit

Mais dès que le soir reviendra

Attendez-vous à la revoir

Toujours aussi belle et inaccessible

 

 

peintrefiguratif

Repost 0
Published by peintrefiguratif - dans nu artistique aquarelle
commenter cet article
13 août 2009 4 13 /08 /août /2009 07:00










Repost 0
Published by peintrefiguratif - dans nu artistique pastel
commenter cet article
31 juillet 2009 5 31 /07 /juillet /2009 07:09


 

 

Le fin tissu glisse doucement sur ton corps

Laissant apparaître une peau dorée

Un grain de satin et velouté

Deux seins glorieux se dressent

Au contact de l’air

Un ventre bien lisse

 De très jeune femme

Le nombril comme un coquillage

Invite à venir l’admirer

Sa main retient l’étoffe

Pour attiser le désir

Le creux des reins

Se dessine et espère des mains

Pour l’enserrer

Se dévoile ensuite deux longues jambes

Au galbe parfait

Les yeux baissés elle attend

Que monte la fièvre passionnée de l’homme

Qui viendra la combler

 

Repost 0
Published by peintrefiguratif - dans nu artistique pastel
commenter cet article
29 juillet 2009 3 29 /07 /juillet /2009 08:09









L'homme et ses pensées

 

 

Tu as pris la pose comme le penseur de Rodin

Et pourtant tu ne le sais pas

Tu es pris dans tes pensées

Tu cherches toujours ce qui c'est passé

 

Qu'est il arrivé de si grave

Pour te retrouver si accablé

Ta force ne peut rien contre le destin

Tu dois réagir au plus vite

 

Cette obscurité te permet de réfléchir

Seuls les muscles de ton corps tressaillent

 Au rythme de tes tremblements

Le moment est grave et enfin tu te décides

 

Avec lenteur, enfin tu te lèves

Tu as pris ta décision

Tu réagis  et d'un pas alerte

Qui te conduit vers la porte

 

Tu tournes la poignée, que vas-tu faire

Maintenant que tu sais ou te diriger

Attention à ta  colère

Qu'elle ne soit pas mauvaise conseillère.

 

 

peintrefiguratif

Repost 0
Published by peintrefiguratif - dans nu artistique acrylique
commenter cet article

Présentation

  • : art et culture la peinture et la poésie
  • art et culture la peinture et la poésie
  • : site dédié à ma peinture.Des contes accompagneront mes dessins. Ce blog à pour vocation de vous faire plaisir par sa diversité et sa convivialité. Prenez le temps de vous y arrêter, cela nous fera plaisir
  • Contact

Profil

  • peintrefiguratif
  •  hobby peinture
  • hobby peinture

Archives