11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 05:35

399813.jpg

 

Repost 0
Published by peintrefiguratif - dans aquarelle paysage
commenter cet article
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 05:28

333065.jpg

Repost 0
Published by peintrefiguratif - dans aquarelle paysage
commenter cet article
9 mai 2010 7 09 /05 /mai /2010 05:22

 

31--05-07-aix-012.jpg

Repost 0
Published by peintrefiguratif - dans aquarelle paysage
commenter cet article
7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 05:41

P1050968.JPG

 

département 34

 

Le soleil inonde

Cette rue

Qui mène près,

 De cette cour.

Des fleurs en grappe

Couvrent les escaliers.

La vieille porte grise,

À la peinture écaillée,

Est bloquée

Elle ne débouche

Sur rien

Juste une maison,

Que nulle n’habite.

Des pierres se détachent

Qui demeurait là ?

Jadis sûrement une famille.

Pourquoi personne

N’a repris ce logis ?

Fermons les yeux

Et ouvrons nos oreilles

Des voix se font entendre

Des enfants joyeux

Des odeurs de cuisine

La mère cuit son pain

Le père est aux champs

Il va rentrer bientôt.

Illusion, que le silence

Et le bruit des cigales.

Je repose mon pinceau

Le dessin est terminé

Et il a pris vie

Dans mon imagination.

 

peintrefiguratif

 avril 2010 

 

Repost 0
Published by peintrefiguratif - dans aquarelle paysage
commenter cet article
6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 05:04

 

P1060140.JPG

 

Le moulin

 

C’est un vieux moulin,

Perdu dans la verdure.

Sa roue a disparu,

Le laissant sans vie.

Ses fenêtres aveugles,

Ne voient plus

Aucun mouvement,

Du travail des meuniers.

Les murs se lézardent.

Le toit devient moussu.

La rivière se désole

De ne plus servir,

Pour faire tourner

Cette roue.

Elle stagne,

 Au bas des murs.

Attendant,

 Depuis longtemps.

Que revive ce lieu.

 

peintrefiguratif

avril 2010

Repost 0
Published by peintrefiguratif - dans aquarelle paysage
commenter cet article
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 05:07

 

 

Château de duras

 

Le château de Duras, ce majestueux édifice surplombant la vallée du Dropt a suscité de nombreuses convoitises... 

Le premier château date du XIIème siècle. Récupéré par Bertrand de Goth, neveu du pape Clément V, au début du XIVème siècle, celui-ci est agrandi et modifié afin d’en faire une forteresse imprenable. Sont notamment construites 8 tours rondes reliées par des courtines.

La mode des forteresses s’estompant, il est rendu plus confortable par des travaux effectués pour le compte du duc de Duras au XVIIème siècle. Endommagé à la Révolution, abandonné ensuite, il a retrouvé une seconde vie à la suite de travaux de restauration réalisés par la commune.

Il abrite maintenant dans ses sous-sols un imposant musée s’intéressant à différents aspects de l’histoire de la vie locale à travers des thèmes comme la vigne et le vin, l’agriculture et les paysans, les arts et traditions populaires.

Ne manquez pas la visite du château. Vous entendrez peut-être parler de l’eau du puits alcoolisée à 4° à cause des vignes environnantes. Vraix ou faux ? A vous de le découvrir...

 

 

 

449541.jpg

 

Belle demeure que ce château bien connut

 

Cette cour que ce soleil réchauffe

 

A vu beaucoup de belles inconnues

 

Dames de hautes lignées

 

Seigneurs sont la bienvenue

 

 

 

Sous les arches les robes des dames caressent les pavés

 

Les chevaliers aux yeux de velours

 

Courtisent ces dames en privé

 

Et leur déclarent leur amour

Repost 0
Published by peintrefiguratif - dans aquarelle paysage
commenter cet article
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 05:20

 

003.jpg

 

Rivière Villers

  

 

Dans la petite Suisse du nord

Coule une petite Rivière

 Au contrefort des Ardennes

Je ne connais pas cet endroit.

Pourtant, je me sens bien

En regardant la photo

De ce site plein de quiétude.

Les arbres qui la bordent

Montent la garde afin que personne

Ne vienne la perturber.

On la voit calme,  s'en aller au loin

Un chemin suit ses courbes

Et vous invite à vous promener

J'aimerai le suivre aussi loin

Que me mèneraient mes pas

découvrirais-je

Aux détours de ma  promenade

Ces merveilleux moulins

Tant aimé et peint

Mainte fois

 

 

 

Peintrefiguratif

 

 

 

Repost 0
Published by peintrefiguratif - dans aquarelle paysage
commenter cet article
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 05:38

P1050963.JPG

avril 2010

 

  lien vers mes photos

http://peintrefiguratif.over-blog.com/article-31822400.html

 

Moustier

 

Dès le Ve siècle après J-C, nos grottes en pierre de tuf abritèrent les moines venus de l'Abbaye de Lérins.
Ils fondèrent alors un Monastère, d'où le nom de Moustiers.
L'histoire du village est étroitement liée à la vie de ces communautés monastiques qui siècles après siècles ont affronté pillages et invasions.
En 470, il existait déjà un temple marial construit à l'emplacement de l'actuelle Chapelle Notre Dame de Beauvoir.
Au XIIIe siècle la Cité devient  un centre de pèlerinage important qui attire les foules venues bénéficier de miracles.
Au XVIIe siècle, la Chapelle fut le siège d'un autel à répits sur lequel on amenait parfois de fort loin des enfants morts-nés qui revivaient le temps de leur baptême.

 

Durant les invasions sarrazines du Xe siècle, le Chevalier de Blacas (selon la légende retranscrite par Frédéric Mistral) aurait été capturé et emprisonné en Orient.
L'objet de ses prières au quotidien était de pouvoir revenir sain et sauf au village, et une fois son voeu exaucé, il suspendrait un ex-voto (remerciement à la vierge) entre les deux rocs surplombant la cité: la fameuse étoile qui  aujourd'hui encore semble veiller sur les Moustiérains...

 

L'étoile que vous voyez briller aujourd'hui dans le ciel de Moustiers, bien que vieille de cinquante ans, ne doit sa parure d'or qu'à l'occasion d'une chute malencontreuse il y à dix ans. Usée par le vent, la chaîne céda brusquement et l'étoile fut retrouvée quelques heures plus tard, déformée mais intacte, au fond du ravin. L'étoile, dorée à l'or fin, ne fut resuspendue qu'un mois plus tard à l'occasion d'une grande fête au village.

 

Le village connu son apogée au 19e siècle et comptait près de  5000 habitants. 

17 moulins disposés en aval de la source de l'Adou témoignent d'une activité industrielle importante à l'époque. L'eau actionnait des moulins à farine, papier, huile, tannerie, papeterie et même une centrale hydroélectrique. En effet, Moustiers était une des premières communes du pays d'être dotée d'un éclairage public.

 

Repost 0
Published by peintrefiguratif - dans aquarelle paysage
commenter cet article
27 avril 2010 2 27 /04 /avril /2010 05:26

P1050958.JPG

 

avril 2010

Sisteron

 

Sisteron, village préhistorique il y a 4000 ans, étape des Romains sur la voie Domitienne qui reliait l'Italie au delta du Rhône. On l'appelle "la perle de Haute Provence", bien installée dans son écrin rocheux au milieu duquel coule la Durance. Ville d'histoire… aujourd'hui une des villes phares des Alpes de Haute Provence. Elle possède de nombreux monuments dont sa Citadelle-forteresse, à 500 m d'altitude, qui couronne la ville sur son rocher et domine le fleuve de la Durance. Faisant face au rocher de la Baume dont les strates sont presque verticales. A ses pieds, la vieille ville et ses toits de tuiles anciennes. Sa situation naturelle au bord de la cluse de la Durance attire et retient le regard. Par son climat méditerranéen, avec une moyenne annuelle de 300 jours de soleil,

 

La Citadelle (XIe -XIIIe - XVIe - XIXe) - classée monument historique, c'est la pièce maîtresse de la ville. Les Tours de fortification - ce sont les plus belles tours d'enceinte de France, les plus hautes et les mieux conservées.

 

Cet endroit se trouve juste à coté de la citadelle

Repost 0
Published by peintrefiguratif - dans aquarelle paysage
commenter cet article
26 avril 2010 1 26 /04 /avril /2010 06:09

P1050957.JPG

  avril 2010

 

Le monastère de GANAGOBIE est situé dans les Alpes de Haute Provence dans le sud de la France. Entre Sisteron et Manosque, sur un plateau escarpé, il domine toute la vallée de la Durance.

D'une altitude moyenne de 650 mètres, le plateau de Ganagobie fut formé il y a environ 20 à 25 millions d'années, dans le bassin de Forcalquier qui était à cette époque alors recouvert par la mer.
Le site de GANAGOBIE offre, par ses composantes géologiques, un intérêt exceptionnel : abris sous roche naturels, carrières, nombreuses sources, abondante végétation.
Son aspect stratégique, de tout premier ordre, lui a valu d'être habité dès l'âge du bronze (2000 ans avant J.C.).

 

  

Une règle organise la communauté : "La Règle de Saint Benoît"

besoins légitimes de chacun
La Règle de Saint Benoît est fondée sur trois piliers : la prière, le travail et la vie fraternelle.

La prière comprend des temps communautaires : sept fois par jour, la communauté se rassemble dans l’église du monastère pour y chanter l’office liturgique.

Le travail manuel ou intellectuel est un moyen de subsistance pour la communauté.

La vie fraternelle  : les moines doivent maintenir une relation harmonieuse avec leurs frères dans le travail ou dans les gestes quotidiens.

Tout cela se vit sous la vigilance de l’Abbé, qui interprète et adapte la Règle de saint Benoît aux circonstances et selon les

 

La croix de Ganagobie

 

L’abbaye de ganagobie se trouve tout en haut du plateau.

C’est un endroit calme,  où on peut y faire retraite.

La lumière est belle Et éclaire toute la vallée .

En contrebas les maisons Sont de tous petits points.

La Durance, coule en brillant et le soleil vient caresser de ses chauds rayons, les murs blancs du prieuré.

En s’écartant de l’église un chemin traverse un cimetière et nous mène vers le bord du plateau  se dresse une grande croix blanche

Le mont Pelvoux derrière lui sert de cadre et la met en valeur.

   

peintrefiguratif

 

 

 

 

Face à la montagne de Lure,
J'ai marché à vive allure.
Longeant le lit de la Durance,
Il me faudra de l'endurance.

Atteindre le point le plus haut

Sera mon plus beau cadeau
La forêt de chêne de tout âge,
Me donnera de l'ombrage.
Les forestiers l'appellent l'yeuse.
Elle est assez broussailleuse.
Les petites branches griffues,
Vers moi sont tendues.
Une végétation inhabituelle,
Empêche ma marche continuelle.
Arrivée sur le plateau ensoleillé,
Tous mes sens sont éveillés.

Par les odeurs et les senteurs.

Mais, qui en est le créateur ?

Le soleil caresse les murs de l’église

Dans un coin, l’ombre se brise

Un petit chemin mène au cimetière.

Loin des allées forestières

Des sarcophages éventrés

 Laissés là sur le bas-côté

Donnent un air sinistré

Au lieu qui semble inhabité.

 

Une immense croix blanche,
Sur ce ciel bleu, tranche.

C’est La Croix de Ganagobie

Qui me fait oublier ma phobie

Vers elle je m’avance.

Elle me fait retrouver la confiance.

En contrebas des petits points.

 Des maisons en contrepoints.

Si petites qu’elles semblent se fondre

Dans la verdure, se confondre.

En ce lieu de retraite

La nature est parfaite

La cloche sonne, Le son résonne

Nulle nonne

En ce lieu pieux

Que des religieux

  

 

Peintrefiguratif

Repost 0
Published by peintrefiguratif - dans aquarelle paysage
commenter cet article

Présentation

  • : art et culture la peinture et la poésie
  • art et culture la peinture et la poésie
  • : site dédié à ma peinture.Des contes accompagneront mes dessins. Ce blog à pour vocation de vous faire plaisir par sa diversité et sa convivialité. Prenez le temps de vous y arrêter, cela nous fera plaisir
  • Contact

Profil

  • peintrefiguratif
  •  hobby peinture
  • hobby peinture

Archives